La plage à Rio, un art de vivre !


Vivre à Rio, c'est vivre sur la plage . Elle est partout , embrassant presque chaque quartier de la ville . La plage à Rio c’est des grands bans de sables de plusieurs kilomètre bordés d’immeubles et surtout de collines en « pain de sucre » jaillissant de nulle part.

Une grande partie de nos temps libres est consacrée à la plage : on y est le weekend mais parfois aussi le matin avant d'aller travailler. Comme des vrais cariocas (les habitants de Rio) . Mais la plage à Rio c'est tout un art.


Y'a de la vie !

Toute personne ayant visité Rio est tout de suite interloquée par la vie qui l’anime. C'est tout simplement hallucinant, et pourtant on connaît La Baule le 15 août ! Le weekend, on parle de millions de personnes entassées les unes sur les autres sur le moindre centimètre carré de plage. Toute la ville s’y retrouve le week end , un vrai mélange social qui peut donner des scènes loquasses comme un foot entre une maigrichonne blanche type européenne ,une latina bien portante des favelas et un banquier homme d’affaire en petit maillot bien moulant pour ne pas être vulgaire.

Il y a toujours quelque chose à observer et notamment des sportifs. Ce sont des gros malades de volley et de foot-volley (du volley joué comme au football, c'est à dire sans les mains) . Ils ont tellement tous un niveau de fous furieux qu'on peut tout simplement rester des heures à les observer jouer de leur épaule, se jeter en arrière pour faire des passes avec leurs pieds à ras du filet.

Les plages de Rio ce sont des millions de dollars chaque week-end : des loueurs de chaises longues aux vendeurs ambulants, c’est toute l’économie de la ville qui dépend de la météo ! Vous avez déjà vu un vendeur de chouchou sur la plage qui prend la CB ? Eh ben à Rio c’est possible .


Mais il y a des règ