One day in Macao !


Macao Saint paul church

Quand on est à Hong Kong, on ne peut pas louper la fameuse excursion à Macao.


MACAO

En 1h de bateau on traverse la baie et on se retrouve dans une nouvelle « région administrative spéciale » de la Chine : le territoire de Macao.Macao (30km2) se divise en trois îles : l’ile de Macao qui est l’île la plus riche (celle des casinos), l’île de Taipa et Coloane (celles où les employés habitent). 550 000 Chinois y vivent (ce qui est ridicule comparé aux mégalopoles qui la jonchent).Colonisée par les Portugais, il y a plus de 400 ans, Macao est considérée comme le dernier comptoir et la dernière colonie européenne en Asie. En effet, la « région administrative spéciale de Macao » n’est rattachée à la Chine que depuis 1994. Son régime spécial est à peu près le même que celui de Hong Kong. Cela lui permet de continuer son business des casinos (les casinos sont interdits en Chine). Initialement, les Portugais avaient choisi Macao comme comptoir de commerce du fait de son emplacement stratégique, c’était un intermédiaire important entre l’Europe, la Chine et le Japon.


UNE ECONOMIE IMPRESSIONANTE

Macao 1M1P 1month1project

Le chiffre d’affaires des casinos de Macao est quatre fois plus élevé qu’à Las Vegas. Je répète. Le chiffre d’affaires des casinos de Macao est QUATRE FOIS plus élevé qu’à Las Vegas. Cela en fait la première ville du jeu et une des villes les plus riches au monde.Les casinos s’enchaînent, c’est à celui qui créera la plus grande tour pour attirer les touristes. D’ailleurs, le système de bus est gratuit dans la ville car les bus des casinos font tout pour vous attirer. Les chinois débarquent du ferry avec des valises vides qu’ils rempliront d’achats non taxés. Les bus des casinos viennent les chercher directement au port ou à l’aéroport et je suppose qu’ils ne doivent plus y sortir de la journée voire pour plusieurs jours.

Des casinos les plus impressionnants, je retiendrai sans aucune hésitation le Venetian. C’est le plus grand casino du monde en taille (50700 mètres carrés) possédant la plus grande salle de jeux au monde. Le MGM de Las Vegas lui vole la vedette sur l’hébergement car il possède « que » 3000 chambres d’hôtels contre 5000 au MGM.Il faut dire que le Venitian a préféré investir dans la décoration et les boutiques pour occuper son espace plutôt que l’hôtellerie : On y retrouve les répliques grandeur nature de Venise et de ses canaux. On y dine sur une place italienne illuminée d'un faux ciel. C’est complètement improbable. Bien que tout semble faux, il faut reconnaître que c’est tout de même bien fait. Les gondoliers (qui sont tous caucasiens) chantent en italien à cout de cliquetis d’appareils photos et de selfies des chinois.Tout est démesuré. Rien n’est trop beau pour leur plaire. Il fait froid, la clim est réglée sur 15 degrés, comme s’il était plus luxueux d’avoir froid. On sent encore le produit ménager qui fait briller le carrelage. La scène la plus improbable de la journée fut cette famille indienne. Des femmes âgées, indiennes, marchent dans les couloirs du Venetian. Elles sont belles, en sari traditionnel, coloré, qui laisse apercevoir leur ventre. Elles marchent dans cet univers aseptisé, faux et puant l’argent. Mais elles restent en sari pour ne pas trahir ce qu’elles sont. Mêmes si elles ont beaucoup d’argent. Que je les aime les indiens. Il n’y a que très peu d’occidentaux, on est entourés de chinois. Les chinois sont des fous du jeu. Mais vraiment des tarés. On ne mettra pas longtemps à s’en apercevoir. La mise minimale sur la plupart des tables est souvent 50 voire 500€. On voit des hommes défiler devant nous avec 500 000€ dans les mains. On ne joue pas, ou très peu, au black jack ou à la roulette qui font le succès de Vegas ou des casinos européens. Ici on joue au Baccara et aux dés. On réussit tout de même à s’installer à une des rares tables de roulette. On a été plutôt chanceux car on est reparti avec plus de 150€ de gains.


Macao veut diversifier son activité : elle mise sur ses atouts gastronomiques (de nombreux chefs français s’y sont installés) mais elle souhaite développer (comme Vegas) les spectacles. De très grand noms internationaux se produisent désormais à Macau (Katy Perry, Alicia Keys, Rihana, Justin Bieber, le cirque du soleil, Guetta).Macao ne devrait pas en rester là. Certains avancent déjà qu'en 2020, les revenus du jeu pourraient égaler ceux de tous les casinos américains...


UNE JOYEUSE MIXTURE

IMG_4332.jpg

Si Macao est surtout connue pour ses casinos, elle possède pourtant quelque chose de spécial. Il ne nous faut pas longtemps pour nous en apercevoir. C’est un joyeux mélange de vestiges de son ère coloniale portugaise, de chine traditionnelle et de modernité à l’américaine. C’est assez déroutant. Au détour d’une rue , on peut trouver un chinois en train de brûler de l’encens traditionnel, devant sa maison à la façade portugaise au pied d’un gratte ciel ultra moderne, tout en se prenant en selfie avec sa perche à selfie.

IMG_4319.jpg

Cette photo représente à 100% ce que j’ai ressenti à Macao (même si elle est moche) : Des chinoises aux talons compensés et mini jupes, sortent d’une pharmacie traditionnelle où elles achètent du baume du tigre ou autres remèdes aux plantes dans un bâtiment typiquement portugais où tout est écris en portugais (alors que personne ne parle portugais). Je suis pourtant habituée aux mélanges des genres et des extrêmes (riches-pauvres / traditionnel-moderne). Mais là, je ne sais pas, cela me semble étrange. Cela me paraît presque irréel. C’est une expérience assez intéressante.


J’ai beaucoup aimé Macao par le mystère, la folie et le mélange que l’on peut y trouver. Mais, dans le bateau pour rentrer à Hong Kong, je ne peux pas m’empêcher de penser que tout cela reste tout de même absurde. Où va tout cet argent ?


A très vite pour la suite des aventures chinoises, euh, Hong Kongaise.


Vive la vie !

#hongkong

DERNIERS CARNETS :
LA BIBLIOTHEQUE :
LES CARNETS PHOTOS :
Lonely planet 1month1project

Un tour du monde avec du sens !