Bienvenue au Cambodge !


photo_couverture.jpg

Suostei in Cambodgia !

Me voilà super bien arrivée à Siem Reap, au Cambodge !

Ce mois-ci, fini le voyage avec mon sac à dos. Je pose mes valises pendant un mois dans un petit nid douillet qui m’attend. L’équipe est même venue me chercher à l’aéroport, ça c’est du luxe ! Cela fait du bien de redevenir sédentaire.


Le Cambodge est une des destinations les plus touristiques au monde

Le royaume du Cambodge (oui c’est une royauté) est un tout petit pays en bord de mer, coincé entre la Thaïlande, le Laos et le Vietnam. Autrefois le royaume Khmer (le peuple du Cambodge) comptait parmi les plus puissants d’Asie ; il dominait une large frange de l’Asie du Sud-Est, de la Birmanie au Vietnam. Les temples d’Angkor, l’ancienne capitale du royaume, témoignent de cette grandeur (j’ai hâte d’aller les prendre en photos). Le royaume a connu l’un des effondrements les plus méconnus de tous les temps. Le pouvoir s’est alors déplacé vers Phnom Penh et les frontières ont été réduites au fur et à mesure des défaites.

Ce qui est paradoxal avec le Cambodge, c’est que le pays est connu pour ce qu’il a donné de plus grandiose avec Angkor, mais aussi de pire avec les Khmers rouges et le génocide des intellectuels.


Je vais habiter à Siem Reap pendant 1 mois, juste à côté des temples. Je vais pouvoir y passer de longs moments. Siem Reap n’est pas forcément la ville idéale pour habiter car c’est une des destinations les plus touristiques au monde (4 millions de touristes par an). La ville a donc perdu de son charme d’antan mais je la trouve toutefois très agréable. La ville est assez petite avec des petites ruelles mignonnes. Je vais pouvoir y trouver une cuisine locale et occidentale de qualité et retrouver un peu de confort.


L’école de Pâtisserie de l’école du BAYON

L’école du BAYON est une ONG française qui œuvre pour l’éducation des enfants à Angkor. L’école est installée au milieu de la jungle, juste à côté du temple du Bayon dans un cadre idyllique. Plus de 400 enfants ont accès à une éducation gratuite et de qualité, du CP au Bac. J’aurais sûrement l’occasion d’en reparler lors de mes prochains articles, mais l’éducation au Cambodge a l’air de souffrir des mêmes maux que celle de Birmanie. L’action de l’école du BAYON permet donc d’assurer une éducation de qualité pour les enfants les plus pauvres, dans le but casser